Présentation et démarche artistique

 


 
Patrick BEBLIK, PBk de son nom d’artiste, joue et se fait plaisir avec sa passion, un bonheur qu’il partage au travers de ses créations.
Artiste en deux temps puisque diplômé des Beaux-Arts de Macon dans sa jeunesse, il lui faudra 30 ans avant de se consacrer à nouveau tout entier à l’art. En 2008, il consacre enfin la majorité de son temps à la peinture.
« Au fur et à mesure que j’avançais en âge, j’étais de plus en plus préoccupé par les couleurs » explique-t-il. Surtout celles de la vie qui le font vibrer et qui ont toujours fait partie de son quotidien. Ajoutant : « Mes toiles sont le support des couleurs que je fais se côtoyer et où je leur donne l’opportunité de jouer entre elles ».
L' artiste, nous offre les lumières du sud, dans des visions colorées, paisibles, où l’harmonie s’exprime en plusieurs temps, et selon l’espace. L’univers du peintre est l’expression d’un art de bien vivre du Midi, avec l’envie de le transmettre sans réserve. Ces toiles créent un récit au sein même de l'œuvre picturale et se réfèrent à une représentation figurée dans la durée.
Parmi ses sources d'inspiration (cadrages, montages, etc.) on compte la bande dessinée, le cinéma, la photographie, la publicité ... en fait, l'ensemble des images du quotidien. Les thèmes des œuvres sont composés le plus souvent des scènes de la vie quotidienne.
Un style que l’on rattache souvent à la figuration narrative (mouvement artistique apparu, principalement dans la peinture, au début des années 1960 en France) Une identité forte, fruit d’une vraie maturité longuement contenue, l’artiste peintre nous propose ces créations originales dans une expression qui est celle de l’enthousiasme.
En effet sa peinture est riche, vivante, gaie, ses toiles vous éclaboussent et vous en prenez pleins les yeux. PBk transmet ses « vibrations colorées » avec la joie qu’il a éprouvé en les réalisant, sentiment parfaitement perceptible. 


 
PBK
 






 

 


 
 


 
 
Je regarde.

Regarder, c'est la moitié de mon travail, mais les yeux ne suffisent pas. Ce n'est que lorsque ton coeur, ton sexe percoivent ce que ton oeil voit que tu peux commencer à peindre. C'est à partir de là que ta peinture peut être ressentie de tous. Ce n'est plus un ensemble de couleurs, mais quelque chose de plus que tu ne peux ni identifier ni ôter du tableau. C'est une nuance mystérieuse qui unifie et fond entre eux le regard et le geste de l'artiste, et les reflets de la lumière et de la palette que mille yeux vont découvrir à leur tour.

 
A la vie - Joseph BIALOT - Edition Pocket Juin 2012